24 mars 2011

Le vase, la baignoire, la piscine, la pluie et l'Océan Atlantique

Jean-Michel aime depuis presque toujours faire du footing au petit matin sur la plage pour sentir l'odeur de l'Océan Atlantique.

Jean Michel aime pudiquement Martha.

Martha aime depuis l'adolescence lire de la poésie d'Apollinaire en mangeant de la tarte aux poires lorsqu'il pleut des cordes sur son velux.

Martha aime publiquement et passionnément Louis.

Louis aime depuis six mois boire un verre de bordeaux lorsqu'il prend un bain dans sa baignoire américaine.

Louis aime avec parcimonie et légèreté Martha.

Maryvonne la voisine de Jean-Michel, aime de tout coeur regarder des séries policières dans son canapé rouge à fleurs à coté de son vase rose offert par son mari.

Maryvonne aime depuis vingt cinq ans son fils chérie Jan.

Jan aime depuis des années nager tous les soirs entre six et sept heures dans la piscine municipale surdosée en chlore.

Jan aime secrètement Jean-Michel.

 

Les pluies

Il existe plusieurs sortes de pluie.

La pluie fine, elle paraît inoffensive mais elle vous transperce la nuque et s'imprègne au plus profond de votre peau.

La pluie moyenne, elle est directe franche, elle vous mouille mais vous pouvez la contrer avec un bon manteau et un parapluie. Elle est cependant la pluie la plus déprimante car elle s'accompagne d'un ciel gris et peut durer plusieurs jours.

La forte pluie, elle est violente et foudroyante, elle se déverse sur vous en trombe d'eau. Elle vous glace et vous trempe jusqu'au pied.

Ensuite vient la pluie d'été , elle est grosse et chaude. Elle est plaisante, rassurante et rafraichissante. Elle fait sourire, elle n'inquiète personne car elle est éphémère.

Enfin vient la pluie-neige. Une pluie hybride et excentrique. Une pluie narrative : elle vous promet un futur glacial apaisant et vous chuchote un passé grisâtre inquiétant.

 

Ecoute

Qui a déjà réussi à entendre l'Océan dans un coquillage? Personne, je devrais dire tout le monde.

Pourquoi préférait-il le grondement profond et angoissant des vagues au son stable et rassurant de la piscine?

Y-a-t-il un lien entre le bruit aigu et régulier de la pluie sur le pare-brise de la voiture et le son faible et discret du goute à goutte du robinet en acier de la salle de bain ?

Es ce que l'eau stagnante du vase est une eau morte puisqu'elle ne produit pas de son ?

Pourquoi représenter la sonorité d'un corps plongeant dans l'eau par un simple « PLOUF » ?

Posté par Vivi de bali à 10:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

21 mars 2011

Série de dessins réalisées pour le concours Pierre David Weill

chemin_e

Posté par Vivi de bali à 16:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

Mars 2011

vue_d_avion

Posté par Vivi de bali à 16:29 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Mars 2011

hommes

Posté par Vivi de bali à 16:28 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mars 2011

vue_dessus

Posté par Vivi de bali à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]